Bruxelles a grandement besoin d’habitations abordables. La construction de logements sociaux est trop lente et les listes d'attente pour les ménages entrant en considération sont beaucoup trop longues.

À l’initiative du président de la commission, Fouad Ahidar (sp.a), la Commission Logement du Parlement bruxellois se penchera, ce jeudi 28 septembre, sur une manière innovante de réaliser des logements sociaux via le système du « community land trust (CLT) ». Un « community land trust » est un trust combinant les droits de propriété individuels des logements à une propriété collective du terrain. De cette manière, des habitations peuvent être mises à disposition des habitants à un prix plus faible, le terrain restant la propriété de la communauté. L’avantage supplémentaire est que l’on participe activement à la constitution d’une communauté.

Il existe déjà des projets de type CLT à Bruxelles et Gand. Fouad Ahidar espère que cette initiative sera suivie. Le dialogue en Commission Logement peut mener, selon Fouad Ahidar, à ce que la politique soutienne encore davantage cette forme de logement social.